BO dossiers    BO thèmes
BIENVENUE sur CHRONORAMA
"LE BIORAMA W"

1 à 10 sur 18
1 2  ·  ·   Accueil
 
Waddington
William


Rémy-sur-Avre
France

William Waddington 1826-1894


William Waddington, né le 11 décembre 1826 à Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir), mort le 13 janvier 1894 à Paris, était un homme politique et archéologue français. Il a été président du Conseil du 4 février au 28 décembre 1879.
* 1873 : ministre de l'Instruction publique * 1877 : ministre de l'Instruction publique * 1877-1879 : ministre des Affaires étrangères * 4 février 1879-21 décembre 1879 : président du Conseil et ministre des Affaires étrangères (voir gouvernement William Henry Waddington)


Wainwright
Jonathan


Etats-Unis

Jonathan Wainwright 1883-1953


Jonathan Mayhew "Skinny" Wainwright IV (né le 23 août 1883, mort le 2 septembre 1953) était un général américain au commandement des forces alliées aux Philippines lors de l'invasion de l'archipel par le Japon durant la Seconde Guerre mondiale. Il fut le prisonnier de guerre américain le plus haut gradé de toute la guerre et resta détenu entre juin 1942 et août 1945 au nord de Luçon. Wainwright, encore très maigre, se trouvait sur l'USS Missouri lors de la signature de l'acte de capitulation du Japon, le 2 septembre 1945.



Wajsbrot
Wolf


Krasnik
Pologne

Wolf Wajsbrot


Wolf Wajsbrot est né le 3 mars 1925 à Kraśnik (Pologne) et mort le 21 février 1944, fusillé au fort du Mont-Valérien.
Mécanicien, il réside à Paris 3e et s'engage dans les FTP-MOI après que toute sa famille a été arrêtée lors de la Rafle du vélodrome d'hiver le 16 juillet 1942. Il participe à l'action du 3 janvier 1943, avenue de Lowendal à Paris 7e, où des Allemands sont tués et blessés. Il est ensuite versé dans le « détachement des dérailleurs » des FTP-MOI et participe à de nombreux déraillements de trains. Arrêté le 18 novembre 1943 par la police française (Brigades Spéciales des Renseignements Généraux), il est condamné à mort par une cour militaire allemande le 18 février 1944 et fusillé le 21 février 1944 au Mont Valérien avec vingt et un de ses camarades du « Groupe Manouchian ».


Walker
Mary


Etats-Unis

Mary Edwards Walker


Dr. Mary Edwards Walker (26 novembre 1832 – 21 février 1919) était une féministe américaine, abolitioniste, prohibitioniste, espionne, prisonnière de guerre, chirurgienne et la seule femme au monde à avoir reçu la Medal of Honor qui est la plus haute décoration de l'armée américaine.



Walkington
Robert


Irlande

Robert B. Walkington


Robert B. Walkington est un joueur de rugby à XV, qui joue avec l'équipe d'Irlande de 1875 à 1882. Il occupe le poste d'arrière. Il a eu sa première cape internationale le 15 février 1875 avec l'équipe d'Irlande à l'occasion d'un match contre l'équipe d'Angleterre dans le cadre du premier match disputé par l'équipe nationale irlandaise. Il joue son dernier match international le 18 février 1882 contre l'équipe d'Écosse. * 10 sélections en équipe d'Irlande de 1875 à 1882 * Sélections par année : 2 en 1875, 2 en 1877, 1 en 1878, 1 en 1879, 2 en 1880, 2 en 1882



Warburg
Otto


Hambourg
Allemagne

Otto Warburg 1859-1938


Otto Warburg est un botaniste allemand, né le 20 juillet 1859 à Hambourg et mort en 1938. Il est professeur au séminaire oriental de Berlin à partir de 1897. Il devient membre de la Royal Society en 1934. Il est spécialiste de la taxinomie végétale ainsi que de la culture des plantes tropicales. Otto Warburg, de confession juive, adhère aux idées du sionisme. En 1908, il crée en collaboration avec le docteur Arthur Ruppin (1876-1943), la société Hahsharat Hayishouv, responsable de l'acquisition de terrains en Palestine, en vue de l'installation des pionniers de l'époque.



Warfman
Rose


Zurich
Suisse

Rose Warfman 1916


Rose Warfman, née Gluck (Zurich, 4 octobre 1916 - ) est une rescapée française d'Auschwitz et une héroïne de la Résistance. Le périple de ses parents qui avaient émigré de Galicie en Belgique, puis en Suisse, se poursuit en Allemagne, avant de s'achever en 1921, à Strasbourg, en terre française. Elle fait ses études au Lycée des Pontonniers. Après sa venue à Paris, avec sa famille, elle poursuit des études en 1941 et 1942 pour devenir infirmière, à l'École de Puériculture, sise au 26 boulevard Brune, dans le quatorzième arrondissement de Paris. Elle travaillera avant la Seconde Guerre mondiale au COJASOR, une organisation sociale juive, avec Lucie Hadamard-Dreyfus (1869-1945), veuve d'Alfred Dreyfus. Durant la Seconde Guerre mondiale, Rose Warfman rejoint sa sœur Antoinette Feuerwerker et l'époux de celle-ci, le rabbin David Feuerwerker, à Brive-la-Gaillarde. Ils œuvrent avec Edmond Michelet, futur ministre de Charles de Gaulle, dans le mouvement principal de la Résistance, Combat. Dans ses mémoires, Edmond Michelet mentionne que Rose Warfman, dite Marie Rose Girardin, était l'un des agents les plus actifs du réseau. Parallèlement à ces activités, elle travaille comme assistante-sociale représentante de l'UGIF (Union générale des israélites de France) au premier étage de la synagogue de Brive, 30 avenue Pasteur, Brive 19100. Elle répond aux diverses demandes des nombreux réfugiés : aide monétaire, informations, etc. Elle délivre de plus des soins médicaux en tant qu'infirmière, à titre bénévole. C'est dans ces bureaux qu'elle est arrêtée, en mars 1944. Arrivée au camp de Drancy le 8 avril 1944, elle est déportée, par le convoi 72, en date du 29 avril 1944, au camp de concentration d'Auschwitz.
Même en camp de concentration, elle fit de la résistance passive. À Birkenau, elle fut placée dans un groupe de 50 femmes qui tricotaient. Une kapo leur faisait tricoter des sous-vêtements pour des nouveau-nés allemands. Elle travailla durement et fut citée comme exemple. Puis l'hiver arriva, on leur demanda de tricoter des chaussettes pour hommes (les Allemands). Sa vengeance fut de fabriquer de gros nœuds à l'intérieur pour les rendre inutilisables.


Warren
Robert


Inde

Robert Warren 1865


Robert Warren est né le 4 septembre 1865 à Co.Meath (Inde). C’est un joueur de rugby à XV, qui joue avec l'équipe d'Irlande de 1885 à 1890. Il en a été le capitaine. Il a eu sa première cape internationale le 7 février 1885 avec l'équipe d'Irlande à l'occasion d'un match contre l'équipe d'Angleterre dans le cadre du Tournoi britannique de rugby à XV 1885. Il joue son dernier match international le 15 mars 1890 contre l'équipe d'Angleterre dans le cadre du Tournoi britannique de rugby à XV 1890. La première victoire de l'équipe d'Irlande à Lansdowne Road est la première victoire de l'Irlande sur l'Angleterre le 5 février 1887 sur le score de 6-0. C'est seulement la deuxième victoire en vingt-cinq rencontres de l'équipe nationale. Robert Warren est le capitaine de l'équipe[1], Robert Montgomery et CR Tillie inscrivent deux essais transformés par Daniel Rambaut. John Macauley fait partie de l'équipe. * 15 sélections en équipe d'Irlande de 1885 à 1890 * Sélections par année : 3 en 1885, 1 en 1886, 3 en 1887, 3 en 1888, 2 en 1889, 3 en 1890 * Participation à 6 Tournois britanniques, en 1885, 1886, 1887, 1888, 1889, 1890



Webb
Martha


Gloucester
Grande-Bretagne

Martha Potter Webb


Martha Beatrice Potter Webb (janvier 22,1858 - avril 30, 1943) était une socialiste britannique, économiste et réformatrice. Beatrice Potter Webb qui naquit à Gloucester, Gloucestershire, était la petite fille d'un député radical, Richard Potter. En 1882, elle eut une relation avec le politicien radical Joseph Chamberlain, alors un ministre du Cabinet. En 1890, elle rencontra Sidney Webb, qui l'aida dans les recherches qu'elle menait. Ils se marièrent en 1892. Elle prenait très souvent part dans les activités politiques et professionnelles de son mari, y compris dans la Fabian Society et la création de la London School of Economics (LSE). Elle fut la co-auteur de History of Trade Unionism (1894), et fut la co-créatrice du magazine New Statesman en 1913. Dans le livre de H.G. Well's The Next Machiavel (1911), les époux Webb sous le nom des Baileys, sont critiqués comme des bourgeois manipulateurs. Dans son livre, la Fabian Society dont Wells fut membre pour une courte période, ne valait pas beaucoup plus à ses yeux.



Wedekind
Pamela


Ambach
Allemagne

Pamela Wedekind 1906-1986


Pamela Wedekind, née le 12 décembre 1906 à Berlin, morte le 9 avril 1986 à Ambach, est une comédienne et une traductrice allemande. C'est la fille du dramaturge Frank Wedekind et de la comédienne Tilly Newes. Elle avait pour sœur cadette Kadidja Wedekind. Au début des années 1920, Pamela Wedekind débute dans la carrière théâtrale avec Erika et Klaus Mann, qu'elle connaît depuis l'enfance, et le comédien Gustaf Gründgens dans les pièces Anja et Esther et Revue à quatre, qu'ils montent. Par la suite, elle accepte des engagements à Hambourg, Cologne, Munich et Berlin. Au cabaret comme à la radio, elle apparaît dans des chansons en vieux français, ainsi que des poèmes et des chansons de son père. Par ailleurs, elle traduit en allemand des textes d'auteurs français, notamment Stendhal et Marcel Pagnol. Après de brèves fiançailles avec Klaus Mann, elle se marie en 1930 avec le dramaturge Carl Sternheim, puis l'acteur Charles Regnier, avec lequel elle a trois enfants, dont le guitariste de concerts et écrivain Anatol Regnier et la comédienne Carola Regnier.



 

1 à 10 sur 18
1 2  ·  ·   Accueil