BO dossiers    BO thèmes
BIENVENUE sur CHRONORAMA
"LE BIORAMA P"

1 à 10 sur 20
1 2  ·  ·   Accueil
 
Pagnol
Marcel


Aubagne
France

Marcel Pagnol 1895-1974


Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque. Pagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour.



Palmer
Lilli


Poznan
Pologne

Lilli Palmer 1914-1896


Lilli Palmer, née Lilli Marie Peiser à Posen, aujourd'hui Poznań en Pologne, le 24 mai 1914 et morte à Los Angeles le 27 janvier 1986, est une actrice allemande, qui fut également artiste peintre et écrivain. Son père, Alfred Peiser, était médecin-chef à l'hôpital juif de Berlin et sa mère, Rose Lissmann, avait été actrice de théâtre avant ses fiançailles. Lilli avait une sœur aînée, l'actrice et chanteuse Irene Prador, et une une sœur cadette, Hilde. Quand Lilli Palmer eut quatre ans, sa famille s'installa à Berlin-Charlottenburg, où une plaque commémorative orne aujourd'hui leur maison. Son père, qui voulait que Lilli devienne médecin, lui fit passer l'abitur à la Waldschule de Charlottenbourg, mais elle voulait à tout prix devenir actrice. Elle alla donc le matin au lycée et suivit l'après-midi des cours de théâtre auprès de Ilka Grüning et de Lucie Höflich. En 1932, elle débuta au Hessischer Landestheater de Darmstadt. En 1934, n'ayant plus le droit de travailler en Allemagne à cause de ses origines juives, elle se produisit avec sa sœur Irene sous le nom de « Sœurs Viennoises » dans diverses boîtes de nuit. Un peu plus tard, elles s'installèrent à Londres, où Lilli joua le rôle féminin principal dans Crime Unlimited et obtint ainsi son premier contrat avec une maison de production britannique. En 1936, elle joua un rôle secondaire dans Quatre de l'espionnage d'Alfred Hitchcock. En 1943, elle se maria avec l'acteur de théâtre Rex Harrison, dont elle eut un fils en 1944, Rex Carey Alfred Harrison, qui enseigna plus tard à l'Université de Brooklyn. Ayant décroché un contrat pour Hollywood, elle émigra aux États-Unis et y joua entre autres aux côtés de Gary Cooper dans Cloak and Dagger et de John Garfield dans Body and Soul. La liaison de Rex Harrison avec Carole Landis, suivi du suicide du la jeune actrice, provoqua un scandale qui mit fin provisoirement à la carrière hollywoodienne de Lilli. Le couple Harrison s'installa à New York, où il connut le succès à Broadway, entre autres en jouant dans Bell, Book and Candle (Adorable Voisine). Ils se retrouvèrent ensuite à Hollywood pour le film The Four Posters, mais ils ne formaient plus qu'un couple de façade.



Parlo
Dita


Stettin
Allemagne

Dita Parlo


Dita Parlo (4 septembre 1906 - 13 décembre 1971) est une actrice allemande. Née Grethe Gerda Kornstädt à Stettin (maintenant Szczecin), elle commence à tourner en 1928 et se rend célèbre en Allemagne, en particulier dans les films de Hanns Schwarz. Elle tente de faire carrière aux États-Unis mais ne tourne que deux petits films, Honor of the Family en 1931 et Mr. Broadway en 1933. Elle doit jouer dans l'adaptation de Heart of Darkness de Joseph Conrad par Orson Welles, mais le film ne se fait pas. C'est en France qu'elle trouve ses rôles les plus marquants en jouant Juliette dans L'Atalante (1934) de Jean Vigo, et Elsa, l'Allemande qui recueille les évadés dans La Grande Illusion (1937) de Jean Renoir. Sa fraîcheur presque enfantine et son regard grave en font une actrice inoubliable. Lorsque éclate la Seconde Guerre mondiale, elle ne peut plus tourner en France à cause de sa nationalité allemande, et elle refuse de rentrer en Allemagne. Entre 1944 et 1946, elle est placée de camp en camp (Drancy, Poitiers) parce qu'Allemande, et n'obtient un non-lieu dans le dossier de ses activités pendant la guerre qu'en 1949. Elle épouse la même année le pasteur Franck Gueutal, et ne tourne plus ensuite que dans deux films (Justice est faite et La Dame de pique). Elle meurt en 1971 à Paris.



Parmentier
Henri


Paris
France

Henri Parmentier 1871-1949


Henri Parmentier (Paris, 1871 - Phnom Penh, 1949) était un archéologue français. Il est diplômé en architecture à l'École des beaux-arts de Paris. Sa première tâche type est l'importance archéologique du temple de Saturne en Dougga, en Tunisie. En 1900, est mandaté par l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) à étudier et à enregistrer les monuments Cham au Vietnam. Plus tard, en participant à des fouilles archéologiques en 1903-1904 My Son, Dong Duong et Chánh Lô en 1905. Est responsable de la restauration des temples de Po Nagar et Po Klaung Garai (Nha Trang) entre 1905 et 1908. En cette année de préparer les programmes pour la conservation d'Angkor Wat, et la modernisation des collections archéologiques du musée dell'ÉFEO de Ha Noi.



Paul
Alice


Etats-Unis

Alice Paul 1885-1977


Alice Paul (1885-1977) est une suffragette américaine. Avec son amie Lucy Burns et d'autres, elle contribua à l'obtention du droit de vote des femmes aux États-Unis en 1920 (19e Amendement à la Constitution).



Pelletier
Madeleine


France

Madeleine Pelletier 1874-1939


Madeleine Pelletier (18 mai 1874 - 19 décembre 1939) est une militante féministe et socialiste française. Elle fut la première femme médecin diplômée en psychiatrie en France. Initialement anthropologue, elle étudia le rapport entre la taille du crâne et l'intelligence selon les théories de Paul Pierre Broca. Ensuite, elle a travaillé avec Charles Letourneau et Léonce Manouvrier. Contestant l'idée selon laquelle l'intelligence serait proportionnelle au volume du crâne qui sous-tendait celle d'une infériorité intellectuelle de la femme, elle rompit avec l'anthropologie pour se consacrer à la psychiatrie dès 1906. Elle fut également la première femme interne dans un asile psychiatrique d'État. Assidue aux réunions féministes et anarchistes depuis l'adolescence, elle se lança en 1906 également dans l'activisme, devenant secrétaire d'une organisation intitulée La Solidarité des femmes qu'elle établit comme l'une des plus radicales de l'époque. En 1908, elle représenta ce groupe aux manifestations de Hyde Park pour le suffrage des femmes. Elle a aussi publié La suffragiste. Pendant cette période, elle a aidé à établir la Section française de l'Internationale ouvrière et, dès 1905 et jusqu'à la Première Guerre mondiale, était membre de son conseil national. Elle était également la députée à la majorité de congrès internationaux socialistes pour son parti politique avant la guerre. Pendant la guerre, elle a travaillé pour la Croix-Rouge, en assistant les soldats de tous pays combattants. Elle s'est aussi fait remarquer comme franc-maçonne. Depuis 1904, elle était membre de la loge « La Nouvelle Jérusalem », laquelle acceptait comme membres des hommes ainsi que des femmes. Cependant, elle était souvent en désaccord avec sa loge, car elle militait pour l'avortement et la contraception. Dans ce domaine, ses avis étaient très proches à ceux du mouvement français néo-malthusien -- elle a même écrit pour une revue de ce nom. De plus, Madeleine Pelletier a beaucoup écrit sur le sujet des droits de la femme, et ses œuvres comprennent : La femme en lutte pour ses droits (1908), Idéologie d'hier: Dieu, la morale, la patrie (1910), L'émancipation sexuelle de la femme (1911), Le Droit à l'avortement (1913), et L'éducation féministe des filles (1914). La manière dont Madeleine Pelletier s'habillait montrait également ses idées : elle avait des cheveux courts et s'habillait comme un homme. Elle avait également décidé de ne pas avoir de rapports sexuels. Ces actions ont été vues comme un attentat porté contre l'identité sexuelle. En écrivant de la manière dont elle s'habillait, elle a dit : « je montrerai les miens [les seins] dès que les hommes commenceront à s'habiller avec une sorte de pantalon qui montre leur …» Elle a fait un voyage illégalement en Russie en 1921, à la suite duquel elle a fait publier Mon voyage aventureux en Russie communiste, publié d'abord dans la revue La Voix de la Femme, plus tard édité comme un livre (1922). Pourtant, elle a quitté le parti communiste en 1926 pour embrasser l'anarchisme. Elle a alors commencé à écrire des romans utopiens, et en 1933 elle a écrit une autobiographie, La femme vierge Madeleine Pelletier a subi en 1937 un accident vasculaire cérébral qui l'a laissée partiellement paralysée. Pourtant, elle a continué à pratiquer des avortements, ce qui lui valut d'être arrêtée en 1939. Elle a été placée dans un asile, où sa santé physique et mentale s'est détériorée.



Perera Pérez
Agustín


Séville
Espagne

Agustín Perera Pérez


Agustín Perera Pérez, né à Séville (Espagne) le 16 août 1836, mort à Palencia (Espagne) le 12 juin 1870, était un matador espagnol. Agustín Perera ne fut qu’un très modeste matador. Il prit l’alternative à Madrid (Espagne) le 24 octobre 1869, avec comme parrain Salvador Sánchez « Frascuelo ». Le 5 juin 1870, dans les arènes de Palencia, il fut gravement blessé par le taureau « Girón » de la ganadería de Don Fernando Guttiérez et mourut à l’hôpital de Palencia le 12 du même mois.



Perey
Marguerite


Villemomble
France

Marguerite Catherine Perey 1909-1975


Marguerite Catherine Perey (Villemomble, Seine-Saint-Denis, 19 octobre 1909 - Louciennes, Yvelines, 13 mai 1975) est une physicienne française. En 1939, Marguerite Perey a découvert un élément chimique qu'elle a appelé francium grâce à l'épuration de lanthane contenant de l'actinium. Dès les années 1870, la communauté des chimistes pensait qu'il devait exister un métal de type alcalin de numéro atomique 87[1], en dessous du césium dans la classification périodique. Il était alors connu sous le nom provisoire eka-césium[2]. Les équipes de chercheurs essayaient de découvrir et d'isoler cet élément manquant. Au moins quatre annonces prématurées de sa découverte furent faites avant qu'il soit effectivement découvert. Le francium n'a aucune application connue.



Perron de Maurin
Raymond du


France

Raymond du Perron de Maurin 1902- 1946


Raymond du Perron de Maurin (1902- 1946) est un journaliste et collaborateur français durant l'Occupation allemande. Il fut chef régional de la Solidarité française, un mouvement fasciste français des années 30 et il fut correspondant en France de l'Institut International des questions juives de Francfort. A l'été 1941, il s'engage dans la Légion des volontaires français. Réformé à la suite de blessures, il est nommé délégué régional au Commissariat général aux questions juives pour la Bretagne et se vante dans une lettre adressée au Kreisleiter de Marbourg (BA, 55R1233) d'avoir travaillé en collaboration étroite avec le SD. En juin 1943, il crée le Cercle d’études national-socialiste et en 1944, fonde la milice française en Bretagne et combat les mouvements résistants. Il interrogea ainsi la femme de Goulven Mazéas avant sa déportation vers Drancy. Réfugié en Allemagne à Marbourg, il n'avait, à l'automne 1944, rien perdu de ses convictions, mais en voulait aux Allemands de le faire, avec sa famille, coucher sur la paille alors que des chambres libres dans les hôtels étaient réservées aux soldats allemands. Jugé en France, il sera condamné à mort et exécuté le 5 novembre 1946.



Petty-FitzMaurice
Henry


Londres
Grande-Bretagne

Henry Petty-FitzMaurice


Sir Henry Charles Keith Petty-FitzMaurice, (14 janvier 1845, Londres – 3 juin 1927), Lord Nairne et 5e marquis de Lansdowne, fut le cinquième gouverneur général du Canada, de 1883 à 1888.



 

1 à 10 sur 20
1 2  ·  ·   Accueil